samedi, avril 13, 2024
HomeOFFICE 365Le guide ultime sur les organisations sandbox Salesforce

Le guide ultime sur les organisations sandbox Salesforce

Comme tout autre outil important, vous devez maintenir votre organisation de production Salesforce en bon état de fonctionnement afin qu’elle continue d’apporter une valeur ajoutée à votre entreprise Cela suppose d’implémenter les nouveaux codes, configurations, automatismes et fonctionnalités qui permettront à votre entreprise de poursuivre son activité sans problème.


En savoir plus :


Bien que ces modifications soient apportées dans l’intérêt de votre entreprise, vous devez garder à l’esprit que des erreurs mineures, des suppressions accidentelles ou du code défectueux peuvent provoquer des altérations majeures de votre organisation de production, dont la correction peut nécessiter des heures, voire des jours de travail. C’est la raison pour laquelle la plupart des développeurs planifient et testent les modifications avant de les déployer, afin de ne pas risquer de compromettre leur environnement de production.

Heureusement, vous n’avez pas besoin de compromettre votre organisation de production pour tester un nouveau code ou former un nouveau développeur : dans Salesforce, vous pouvez avoir recours à une organisation sandbox (bac à sable).

Qu’est-ce qu’une organisation sandbox Salesforce ?

Les organisations sandbox Salesforce sont des copies de votre organisation de production. Elles servent d’environnement de test pour les administrateurs et les développeurs et sont isolées de l’environnement de production, ce qui empêche qu’un code défectueux, des bogues ou même des erreurs humaines ne viennent endommager votre organisation de production.

Comme le suggère le nom « sandbox / bac à sable », les modifications apportées dans une organisation sandbox n’ont aucune incidence sur l’organisation de production. À l’instar des bacs à sable destinés aux enfants, qui servent à retenir le sable et à éviter qu’il ne se disperse dans la cour et les autres parties du terrain de jeu, votre organisation sandbox maintient à l’écart toute modification ou nouveau code et les empêche de pénétrer dans votre environnement avant que vous ne soyez prêt à les publier.

Sand

Le recours à une organisation sandbox présente des avantages importants :

  • Développement de nouvelles fonctionnalités :votre organisation aura besoin de mises à niveau et d’améliorations pour continuer à fonctionner au mieux et générer une valeur ajoutée pour votre entreprise. Les organisations sandbox vous permettent de développer de nouvelles fonctionnalités sans mettre en péril vos données de production. Vos développeurs peuvent travailler dans leur propre organisation sandbox pendant la phase de développement, puis partager celle-ci afin de faire examiner et tester la fonctionnalité concernée, qu’il s’agisse de code, d’un flux de travail ou d’une appli, ce qui empêche de la publier par inadvertance ou d’écraser des données existantes.
  • Test et résolution des problèmes :après avoir développé de nouvelles fonctionnalités, vous pouvez tester leur fonctionnement et vous assurer qu’il est conforme à vos souhaits tout en évitant de publier un code défectueux qui nécessiterait des semaines de débogage ou de réécriture. Vous pouvez également rechercher des moyens de résoudre un problème sans affecter votre organisation de production.
  • Formation de nouveaux développeurs :les organisations sandbox étant des copies de votre organisation de production et pouvant inclure toutes vos données et métadonnées, vos stagiaires peuvent acquérir de l’expérience en développement dans votre organisation de production particulière sans en compromettre l’intégrité. Ils peuvent s’entraîner à l’écriture de code, à la configuration des paramètres ou à la création de personnalisations sans mettre en péril vos précieuses données.

Imaginez la situation : vos développeurs travaillent sur un nouveau flux de travail dans votre organisation de production. Malheureusement, un bogue dans le flux de travail commence à modifier les données de votre organisation de production. Une fois que vos développeurs ont identifié l’erreur, il leur faut plusieurs semaines pour annuler les modifications et restaurer les données et, malheureusement, certaines informations sont perdues à jamais. Cette situation aurait pu être évitée si le développeur avait travaillé dans une organisation sandbox.

computer virus concept hand with magnifying glass testing software vector id1281034045

Types d’organisations sandbox

Il existe quatre types d’organisation sandbox principales :

  • Full
  • Partial Copy
  • Developer Pro
  • Developer

Chaque type d’organisation sandbox sert un objectif spécifique. Les organisations sandbox Developer, par exemple, correspondent aux types d’environnement de test les plus simples. Elles sont gratuites, mais ne copient que les métadonnées et offrent des capacités de stockage limitées.

En revanche, les organisations sandbox Full Copy sont les seules à contenir des copies de l’ensemble de vos métadonnées et données de production, et à constituer ainsi des répliques exactes de votre environnement de production. Ce type d’organisation sandbox ne peut être mis à jour que tous les 29 jours, ce qui peut s’avérer trop restrictif pour des utilisateurs apportant fréquemment des modifications à leur organisation de production. En outre, les organisations sandbox Full Copy ne sont disponibles que dans le cadre des forfaits Premium ou illimités.

Le ou les types d’organisations sandbox auxquelles vous avez accès dépendent de votre forfait ; vous avez également la possibilité d’acheter des fonctionnalités complémentaires correspondant à vos besoins.

Qu’est-ce que l’ensemencement d’organisation sandbox (sandbox seeding) ?

Avant de déployer des modifications dans votre organisation de production, vous devez les élaborer et les tester. Cependant, comment pouvez-vous effectuer des tests fiables si l’environnement de simulation ne correspond pas exactement à l’environnement de production ? C’est là que l’ensemencement d’organisation sandbox entre en jeu.

Comme indiqué plus haut, seules les organisations sandbox Full Copy sont des répliques exactes de votre organisation de production. Les autres doivent être remplies de données factices pour pouvoir servir d’environnements de simulation fidèles. Le processus consistant à remplir votre organisation sandbox de données est appelé « sandbox seeding », ou ensemencement d’organisation sandbox.

successful black businessman sitting at desk working on laptop in picture id1358748577

Difficultés de l’ensemencement d’organisation sandbox

Malheureusement, l’ensemencement d’organisation sandbox pose un certain nombre de difficultés, notamment :

  1. Il peut être extrêmement chronophage et laborieux. Pour pouvoir réaliser des tests fiables, votre organisation sandbox doit impérativement contenir des données récentes et pertinentes. Mais repérer et copier des informations pertinentes peut être ardu, et la nécessité, par exemple, de préserver des liaisons telles que celles entre des enregistrements « parents » et « enfants » rendent la tâche encore plus manuelle et complexe.
  2. Préserver la cohérence des données peut être difficile. Pour garantir que vos deux environnements soient identiques, il vous faudrait assurer manuellement votre propre gestion des modifications afin de faire en sorte que vos nouvelles données, vos métadonnées personnalisées, etc. soient régulièrement déployées à la fois dans votre environnement de production et votre environnement de test, ce qui est sujet à erreurs. Si assurer la cohérence des données est laborieux, tenter de repérer les incohérences entre vos deux organisations lorsque vous constatez qu’il y a un problème risque d’être bien pire.
  3. Il peut être onéreux. Gérer plusieurs organisations sandbox en parallèle peut être coûteux, ce qui signifie que vous devez soit opter pour un forfait plus cher, soit répéter le processus d’ensemencement chaque fois que vous devez tester un nouveau flux de travail ou une nouvelle application ou fonctionnalité.

Bien que développer une organisation sandbox fidèle soit important, car l’utilisation de données réelles est le seul moyen de s’assurer que l’élément testé fonctionnera de la même manière dans l’organisation de production, la tâche peut sembler quasiment impossible en raison des difficultés associées.

Comment rationaliser le développement de vos organisations sandbox

Heureusement, il existe des outils permettant de rationaliser le développement des organisations sandbox. Utiliser un modèle d’organisation sandbox permet par exemple d’ensemencer certains objets et données que vous souhaitez voir copiés dans votre organisation sandbox, ce qui peut accélérer le processus et créer l’environnement de test sandbox précis dont vous avez besoin.

Quant aux restaurations hors site, elles vous permettent de vous passer complètement de l’ensemencement et de créer des répliques exactes de votre organisation sans avoir à créer de données factices manuellement ni acheter de licences d’organisations sandbox Full Copy.

flat vector business technology storage and cloud connect concept vector id1221331439

Certains fournisseurs de solutions de sauvegarde pour Salesforce proposent ces fonctions en sus de leurs fonctionnalités de sauvegarde et de restauration. Par exemple, Cloud Backup d’AvePoint inclut gratuitement des modèles d’organisations sandbox et des restaurations hors site parallèlement aux fonctionnalités de sauvegarde et de récupération, si bien que vous pouvez créer des organisations sandbox les plus fidèles possibles dans lesquelles les flux de travail, déclencheurs et événements que vous testez fonctionnent exactement comme ils le feraient en production.

Cloud Backup permet également de décharger les administrateurs grâce à des fonctions telles que l’administration déléguée. Les administrateurs peuvent choisir d’octroyer des autorisations d’ensemencement par le biais de contrôles d’accès basés sur les rôles, ce qui donne aux utilisateurs la possibilité de créer de nouveaux modèles ou de modifier des modèles existants.

En rationalisant la création de vos organisations sandbox, vous simplifiez et accélérez la réalisation des tests, le développement, la résolution des problèmes et la formation tout en déchargeant vos administrateurs.

Ce qu’il faut retenir

Déployer des modifications, de nouvelles applications et des mises à jour dans votre organisation de production est bien sûr essentiel, mais présente également des risques. Dans Salesforce, les organisations sandbox vous permettent de réduire les risques en mettant à votre disposition des environnements de test dans lesquels vous pouvez effectuer vos développements, vos tests, et résoudre les problèmes éventuels. Mais le plus important, c’est que les organisations sandbox vous permettent de faire tout cela sans mettre en péril vos données de production et sans compromettre la sécurité de votre organisation de production.

Bien que très utiles, la création et le développement d’organisations sandbox peuvent être fastidieux pour les administrateurs et les développeurs. Pour maximiser la valeur ajoutée, nous vous recommandons d’envisager des solutions tierces qui rationalisent le processus.

Évitez d’altérer votre organisation Salesforce en créant les organisations sandbox les plus fidèles possibles. Demandez une démonstration ou rendez-vous sur Salesforce AppExchange pour découvrir comment Cloud Backup d’AvePoint, le leader en matière de sauvegarde multi-SaaS, peut vous aider.


Recevez tous nos articles sur Salesforce en vous inscrivant à notre blog.

More Stories