Tout ce que vous devez savoir sur le nouveau connecteur d’API de Microsoft et l’intégration de Flow, Logic Apps et PowerApps

office 365

Vous recherchez des informations plus poussées sur Office 365 ? Alors abonnez-vous à notre blog!


 A Lire aussi:

  1. Sauvegarde de la boîte aux lettres Office 365 : ce qu’il est recommandé et ce qu’il est déconseillé de faire dans Exchange, Outlook et d’autres programmes.
  2. Comment AvePoint a résolu les problèmes de migration de Slack vers Microsoft Teams
  3. Limitations et autres obstacles à une migration réussie vers Microsoft Office 365
  4. Comment les solutions cloud peuvent vous aider à vous protéger des ransomwares

Utiliser des API

Faciliter le développement d’applications

L’équipe Microsoft Azure vient d’annoncer la sortie d’un nouveau connecteur permettant aux utilisateurs d’intégrer du contenu à partir de Logic Apps, de PowerApps, et même de Flow.

Les utilisateurs sont ainsi en mesure d’automatiser leurs processus et de créer leurs propres applications métier sans avoir à recourir à des processus de codage complexes et coûteux. Ce nouveau connecteur d’API est un wrapper basé sur Open API autour d’une API rest qui fonctionne en communiquant avec Microsoft Flow, Logic Apps, et PowerApps.

Il donne aux utilisateurs la possibilité de relier leurs différents comptes. En outre, il permet aux utilisateurs d’avoir recours à un ensemble de déclencheurs et d’actions qu’ils peuvent ajouter à leurs applications et à leurs flux de travail.

Les entreprises et organisations pourront ainsi adapter exactement leurs applications à divers scénarios à mesure que celles-ci deviendront plus intégrées. L’utilisation de cette API assure un accès facile, simplifie l’intégration et permet de personnaliser le fonctionnement des processus opérationnels de l’utilisateur.

Intégration de Flow

Flow permet non seulement aux utilisateurs d’automatiser les tâches, mais aussi d’élaborer des flux de travail fonctionnant conjointement avec d’autres applications sociales et métier. Ce principe peut être appliqué à un grand nombre de scénarios, permettant ainsi aux organisations des utilisateurs de poursuivre l’automatisation de leurs systèmes informatiques et de leur infrastructure de communication.

Flow donne aux utilisateurs la possibilité d’envoyer des notifications par e-mail, par SMS ou des notifications push afin de communiquer facilement avec les membres du cercle de l’entreprise. À ces fonctions de communication supplémentaires s’ajoutent les possibilités, très précieuses, de simplifier les approbations et d’envoyer des alertes instantanées. De plus, le fonctionnement de l’API avec Flow permet aussi à l’utilisateur de relier automatiquement et d’organiser comme il l’entend ses fichiers de copie issus de différentes sources de données.

Ces fonctionnalités additionnelles permettent aux utilisateurs d’automatiser la plupart de leurs processus opérationnels, si bien qu’ils disposent de plus de temps pour travailler sur d’autres projets encore et qu’ils souffrent moins du stress lié aux contraintes temporelles. L’association de Flow et de ce connecteur d’API améliore sensiblement la collaboration en rationalisant le flux de données, d’informations et de contenu. Ceux-ci peuvent être traités à l’aide d’opérations intuitives qui assurent une expérience d’ensemble bien plus harmonieuse.

Intégration de Logic Apps

Associé à Logic Apps, ce connecteur d’API permet d’automatiser l’intégration des applications d’entreprise (EAI) de même que différents scénarios B2B (business to business) et B2C (business to consumer). L’utilisateur est ainsi en mesure de tirer parti simultanément du contrôle des sources, du support, des opérations, et même des tests. Ceci est nécessaire, étant donné que Logic Apps est le moteur de flux de travail sur lequel Microsoft Flow est basé.

Intégration de PowerApps

Un connecteur intégrant PowerApps en plus de Microsoft Flow et Logic Apps permet à l’utilisateur de créer des connexions entre des applications métier sur le cloud et multiplateformes sans devoir faire appel à des programmeurs rémunérés à grands frais. L’usage d’un connecteur avec PowerApps permet aux utilisateurs de tirer parti d’outils grâce auxquels ils peuvent créer des applications simplifiées pour des scénarios correspondant à leur activité. Ces scénarios ont ensuite la capacité d’écrire et de lire des données vers et depuis plusieurs sources dans le cloud.

L’usage d’un connecteur avec PowerApps permet notamment de créer des applications telles que des formulaires de sondage, des feuilles de présence, des rapports de dépenses et bien d’autres. Ces applications peuvent être partagées en toute sécurité avec les parties concernées au sein d’une organisation, en vue d’un usage sur le Web ou mobile. En accroissant l’automatisation et la connexion, ces possibilités permettent aux utilisateurs de travailler de manière bien plus simple et intégrée.

Pourquoi les connecteurs API sont-ils importants ?

Avant d’aborder la question de la création des connecteurs, il faut comprendre pourquoi ils sont nécessaires. Selon Microsoft : « Développer un connecteur vous permet d’étendre votre application à l’aide de PowerApps, ainsi que de tirer parti des possibilités d’automatisation et d’intégration offertes par Flow et Logic Apps. Le même connecteur peut augmenter l’utilisation de votre service et de votre API existante sans développement supplémentaire. » Les utilisateurs peuvent ainsi accroître l’automatisation et regrouper davantage les informations et les communications sans compliquer inutilement les opérations.

L’utilisation d’un connecteur offre à l’utilisateur une portée accrue et une visibilité plus grande. Elle augmente aussi l’utilisation globale du service de l’utilisateur grâce à la création de modèles pour des tâches particulières basés sur un choix de modèles prédéfinis, lesquels renforcent encore un peu plus l’intégration de l’application à une famille de connecteurs en constante augmentation. La gamme de connecteurs et de modèles mis à disposition dans Flow et PowerApps simplifie la prise en main du processus par les utilisateurs. En incorporant l’expérience Flow à votre application, vous permettez aux utilisateurs d’avoir accès à des modèles prédéfinis directement depuis votre application.

Construire un connecteur d’API

La première étape de la conception d’un connecteur d’API consiste à créer un connecteur personnalisé parfaitement fonctionnel dans Flow ou PowerApps. Microsoft indique que « Un connecteur d’API n’est pas autre chose qu’un connecteur personnalisé visible pour tous les utilisateurs de PowerApps et de Flow. Le processus de création d’un connecteur comprend plusieurs étapes. » Ces étapes sont les suivantes :

Au cours de l’étape de « test », Microsoft s’assure que le connecteur personnalisé fonctionne en simulant divers scénarios au cours desquels l’efficacité est mesurée (à l’aide de tests portant sur les aspects techniques aussi bien que sur la conformité du contenu). Si l’application de l’utilisateur est basée sur Azure, chaque utilisateur d’une version Entreprise d’Office 365 a immédiatement accès au connecteur de l’application de l’utilisateur.

En guise de conclusion, il est utile de rappeler ici la déclaration faite par Vatalik Buterin, inventeur d’Ethereum, lors de la conférence Microsoft Build de mai dernier, au cours de laquelle Microsoft a annoncé la sortie du connecteur :

« Microsoft a ouvert les bras à la communauté ouverte des développeurs blockchain et met ses meilleurs outils de développement cloud à la disposition des développeurs concevant la prochaine génération d’applications décentralisées. Avec le service Azure Blockchain et les intégrations Ethereum pour des outils tels que VS Code, Microsoft démontre son engagement en faveur du développement Open Blockchain. »

— Vitalik Buterin, cofondateur d’Ethereum


Vous recherchez des informations plus poussées sur Office 365 ? Alors abonnez-vous à notre blog!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here