Bien choisir son service de sauvegarde de Microsoft 365

backup services

Compte tenu de la montée en puissance du télétravail au cours des 18 derniers mois, il apparaît clairement qu’un grand nombre d’entreprises gagneraient à tirer parti du cloud pour atteindre leurs salariés où qu’ils se trouvent et quel que soit l’appareil qu’ils utilisent. Après tout, ce n’est pas un hasard si Microsoft a constaté une forte hausse de l’adoption et de l’utilisation de sa plateforme Microsoft 365 et des services associés comme le service de sauvegarde.


En savoir plus :


Ces tendances s’accompagnent de considérations relatives à la corruption et à la récupération des données, aux rançongiciels, et même aux erreurs des utilisateurs. Alors que la sauvegarde était un élément central de la gestion des systèmes sur site, la sauvegarde dans le cloud reste une notion étrangère pour certains et un concept flou auquel ils souhaitent s’initier pour d’autres. Même si la plateforme Microsoft 365 a énormément évolué, la sauvegarde reste essentielle pour maintenir la continuité des activités et permettre aux informaticiens et aux utilisateurs finaux d’assurer leurs arrières.

Cet article s’adresse aux utilisateurs novices en la matière à la recherche de conseils, et leur présente les trois critères essentiels à prendre en compte pour bien choisir son service de sauvegarde dans le cloud.

1. Déploiement dans le cloud

Par le passé, les solutions de sauvegarde étaient hébergées sur site et configurées de manière à se connecter aux systèmes dont elles assuraient la sauvegarde. Une solution pouvait ainsi tirer parti des réseaux internes et être dimensionnée manuellement en fonction des besoins de l’entreprise. Tout comme il est judicieux de configurer une solution de sauvegarde sur site pour un système sur site, il est judicieux de tirer parti d’une solution de sauvegarde dans le cloud pour des services hébergés dans le cloud.

Prenons l’exemple de Microsoft 365 : Microsoft 365 est une plateforme hébergée par Azure qui utilise les API les plus récentes et les plus performantes pouvant être mises à jour en un tour de main. Elle repose sur une architecture conçue pour évoluer et s’adapter aux besoins de millions d’utilisateurs, et utilise un grand nombre de ses propres services Azure en arrière-plan. Pour tenter d’assurer la sauvegarde d’une telle plateforme avec une solution sur site, il faudrait probablement faire évoluer considérablement les serveurs, accroître l’utilisation de la bande passante, gérer l’utilisation d’API éventuellement obsolètes qui réduisent l’efficacité et la prise en charge… et ainsi de suite. À un moment donné, les coûts et l’effort nécessaires pour assurer la prise en charge sur site finissent par prendre le pas sur l’intérêt d’utiliser une plateforme cloud.

Pour poursuivre avec notre exemple, le meilleur choix pour assurer la sauvegarde d’un environnement Microsoft 365 est une solution hébergée dans le cloud, de préférence dans Azure, capable de suivre l’ampleur et le rythme de mise à jour et de fonctionnement de Microsoft 365. La solution Cloud Backup d’AvePoint est déployée sur une plateforme hébergée dans Azure et met en œuvre les meilleures pratiques de Microsoft, les API les plus récentes et l’architecture évolutive d’Azure pour prendre en charge la plateforme de collaboration en croissance constante.

2. Localisation des centres de données

Tous les déploiements cloud ne sont pas interchangeables. Toutes sortes d’organisations, tant du secteur privé que du secteur public, ont recours à des services cloud, de sociétés de vente au détail à des entreprises de secteurs réglementés, en passant par tout l’éventail de modèles d’activité compris entre les deux. Par conséquent, leurs exigences en matière de sécurité et de conformité varient, qu’il s’agisse de souveraineté des données, d’exigences de niveau d’impact, de certifications telles que FedRAMP, de conformité aux normes CJIS/HIPAA, et bien plus. Ainsi, lors de la recherche d’un fournisseur de sauvegarde, le fait que celui-ci soit déployé dans le cloud est important, mais le lieu du déploiement et sa capacité à se conformer aux exigences réglementaires le sont encore davantage. Cela s’applique également à l’emplacement des données sauvegardées.

Afin de mieux répondre aux besoins des clients utilisant Microsoft 365, la solution Cloud Backup d’AvePoint est déployée dans des centres de données Azure dans le monde entier et comprend Azure Government. Pour le stockage des sauvegardes, le stockage des BLOBs Azure est assuré dans les mêmes centres de données ou systèmes de stockage choisis par les clients. Grâce à l’évaluation du niveau d’impact des centres de données Azure de Microsoft, à l’accord CJIS entre Microsoft et de nombreuses organisations gouvernementales ainsi qu’aux certifications ISO 27001 et FedRAMP détenues par AvePoint, Cloud Backup est plus qu’adapté pour répondre aux besoins du secteur public, du secteur public et des secteurs réglementés.

3. Étendue des données

Le dernier point important lors de la recherche d’une solution de sauvegarde est de s’assurer qu’elle prend en charge aussi bien les charges de travail de base que celles plus avancées. Le sujet est intéressant, car cette affirmation suggère que la solution doit être capable de prendre en charge davantage de charges de travail que celles effectivement utilisées, ce qui est, en partie, vrai. Lors de l’évaluation d’une solution, il faut s’assurer qu’elle ne prend pas seulement en charge la capacité utilisée à l’instant considéré, mais qu’elle est capable d’évoluer avec l’organisation au fur et à mesure du déploiement de charges de travail plus avancées et du support associé.

L’augmentation de l’utilisation de Microsoft Teams dans les entreprises lors de la pandémie constitue un parfait exemple. De nombreuses solutions de sauvegarde de Microsoft 365, si ce n’est toutes, prenaient en charge SharePoint Online, OneDrive (en tant qu’extension de SharePoint) et Exchange Online, car il s’agit de charges de travail courantes qui se laissent facilement transférer d’un système sur site vers une solution cloud. En revanche, Teams est un assemblage de nombreux services comprenant, entre autres, SharePoint, Exchange, Planificateur, Skype Entreprise, des services construits sur des objets de groupe Azure Active Directory pour assurer la gestion des adhésions et des autorisations de base.

C’est beaucoup, et c’est sans compter les nombreuses complexités supplémentaires qui viennent sans doute s’y ajouter. Le fait est que Teams est un service complexe comprenant de nombreux éléments mobiles facilitant la collaboration active. Pour assurer la prise en charge d’un tel service, il ne suffit pas de sauvegarder SharePoint et Exchange et de considérer que la mission est accomplie.

Dans une telle situation, en prenant en compte la trajectoire de croissance globale de l’organisation, une solution capable de sauvegarder les charges de travail de base telles que SharePoint, OneDrive Entreprise et Exchange, ainsi que les charges plus complexes comme Microsoft Groups, Microsoft Teams et Planificateur est essentielle. En outre, il ne faut pas seulement considérer l’espace de travail global, mais aussi tenir compte des éléments individuels et même des autorisations qui sont les plus susceptibles d’être dégradés et de nécessiter une restauration. La solution Cloud Backup d’AvePoint a été conçue en prenant en compte l’évolution de l’utilisation de Microsoft 365 au sein des organisations : en plus des charges de travail couramment migrées telles que SharePoint et Exchange, elle prend en charge les groupes Office 365, Microsoft Teams, Planificateur et Project Online, que les organisations sont susceptibles d’utiliser en tant que processus métiers à mesure qu’elles centrent davantage leurs activités sur le cloud. Dans le cas des Groups et des Teams, il s’agira alors de sauvegarder la propriété, l’adhésion ainsi que divers sous-composants jusqu’au niveau des fichiers, afin d’assurer des restaurations sans pertes.

Comme je l’ai indiqué au début de cet article, la demande de services de sauvegarde cloud est plus forte que jamais. Assurer la sauvegarde des données à l’époque du télétravail généralisé est une priorité absolue, c’est pourquoi vous devez accorder le plus grand soin au choix du service de sauvegarde cloud utilisé par votre organisation. Gardez à l’esprit les trois questions suivantes lorsque vous faites le tour de l’offre :

  • Sur quelle architecture le service est-il basé ?
  • Où se trouvent les centres de données ?
  • Quelle étendue de données est prise en charge ?

Si un fournisseur répond à ces questions de manière à satisfaire les besoins de votre organisation, ne cherchez plus, vous avez trouvé votre bonheur !


Pour plus d’informations sur le choix du service de sauvegarde idéal pour vous, abonnez-vous à notre blog !