Sauvegarde sur site ou sauvegarde en ligne Office 365

office 365

Vous souhaitez que votre prochaine sauvegarde d’Office 365 se déroule sans accroc ? Inscrivez-vous et testez gratuitement nos solutions de sauvegarde primées !

Office 365 Backup

Intéressé par d’autres articles sur la sauvegarde de contenu dans Office 365 ? N’hésitez pas à vous abonner à notre blog & LinkedIn!


En Savoir plus sur Backup (Sauvegarde) :

  1. RTO vs. RPO : Comment créer un plan de sauvegarde fiable pour vos données Office 365
  2. Comment les solutions cloud peuvent vous aider à vous protéger des ransomwares
  3. Sauvegarde de la boîte aux lettres Office 365 : ce qu’il est recommandé et ce qu’il est déconseillé de faire dans Exchange, Outlook et d’autres programmes.
  4. 5 erreurs de sauvegarde Office 365 courantes et comment les résoudre

Une sauvegarde fiable des données est l’un des facteurs opérationnels les plus importants pour une entreprise, quel que soit son secteur d’activité.

Si vous lisez cet article, c’est sans doute parce que vous considérez que cela fait partie de votre travail de responsable informatique d’Office 365. Je vous en félicite ! Mais le choix du système adéquat pour faire cette sauvegarde est également une décision très importante.

Dans ce post, je vais vous présenter les différences qui existent entre les solutions de sauvegarde sur site et les solutions de sauvegarde dans le Cloud, à la fois en termes de fonctionnalité et de rapport qualité/prix. Après l’avoir lu, vous devriez avoir une idée plus concrète de la meilleure option pour votre entreprise. C’est parti !

Les avantages d’une sauvegarde sur site

La sauvegarde sur site est un logiciel qui permet aux clients de protéger les contenus d’Office 365, et est souvent utilisée en complément de la solution de sauvegarde de l’entreprise. Cela signifie que vous êtes responsable de toute l’infrastructure du système de sauvegarde, y compris :

  • L’installation et la configuration de la plateforme ;
  • La mise à l’échelle et le déploiement des serveurs nécessaires pour supporter ce logiciel ;
  • La bande passante du réseau et la surveillance des connexions à Office 365 ;
  • Le stockage de toutes les sauvegardes d’Office 365, et notamment les emplacements de stockage de fichiers redondants, pour vous protéger d’éventuelles pannes ou corruptions du disque.

De plus, le client est responsable de la configuration du logiciel, et notamment :

  • De la gestion de tous les identifiants d’accès à Office 365 et des comptes de service ;
  • Du choix du périmètre de sauvegarde le plus adapté et du délai à respecter entre les sauvegardes complètes et les sauvegardes incrémentielles (une sauvegarde complète de tous les contenus d’Office 365 s’effectuant généralement tous les mois) ;
  • De la configuration des espaces de stockage et de la planification des capacités par rapport aux calendriers de sauvegarde.

Sans oublier la maintenance courante du logiciel, et notamment :

  • Le suivi permanent des ralentissements d’Office 365 dus à l’activité du compte de service ;
  • Le suivi de la consommation du réseau pour éviter les interférences avec le trafic utilisateur du réseau d’entreprise ;
  • Le suivi des journaux de sécurité de la plateforme pour éviter toute action non autorisée de la part des administrateurs ;
  • Et le fait que la responsabilité du support et de la résolution des problèmes repose sur les épaules de l’équipe informatique du client.

N’oubliez pas que chacune de ces tâches nécessite la présence d’employés du service informatique chez le client. Tous ces éléments sont à prendre en compte pour déterminer le coût du service, mais il est clair que chaque point mentionné ci-dessus nécessite d’importantes ressources, à la fois en temps et en main-d’œuvre.

Les avantages d’une sauvegarde dans le Cloud

Une solution de sauvegarde hébergée dans le Cloud est un outil plus pratique pour les utilisateurs d’Office 365 en 2019. Car elle vous offre la liberté de choisir ce que vous voulez protéger, où vos données sont stockées, et comment récupérer vos contenus.

En termes d’ infrastructure nécessaire pour gérer la plateforme, cela signifie :

  • Aucune configuration ou installation requise. Vous pouvez « demander un essai » et faire votre première sauvegarde quelques minutes après !
  • Un ajustement dynamique des ressources grâce aux services Microsoft AzureCloud, qui s’adaptent aux besoins définis dans le contrat de niveau de service (SLA) de chaque client
  • Des réserves de stockage dynamiques incluses dans le logiciel qui peuvent être développées à l’infini pour s’adapter à l’évolution de votre tenant Office 365, et déployées par le système de stockage natif de fichiers redondants (LRS) d’Azure pour éviter la perte de données

Les avantages en termes de configuration de la plateforme :

  • Un fournisseur de sauvegarde dans le Cloud comme AvePoint exploite l’infrastructure des applications Azure AD pour se connecter à Office 365; ainsi, vous n’aurez jamais à gérer ou à enregistrer un mot de passe dans notre Cloud
  • La plupart des grands fournisseurs de sauvegarde sauront quel est le rendement idéal pour votre tenant d’après vos expériences passées.
  • Les fournisseurs de sauvegarde dans le Cloud peuvent utiliser des méthodes comme l’enregistrement dynamique des objets pour détecter automatiquement les nouveaux contenus dans Office 365 et les associer au calendrier de sauvegarde adéquat en fonction de leurs propriétés.
  • Votre capacité de stockage peut être dynamiquement attribuée à chaque tenant sans avoir à vous soucier de problèmes de plafonds, d’index, de doublons ou de tout autre configuration nécessaire.

Les avantages en termes de maintenance de la plateforme :

  • Les fournisseurs de sauvegarde dans le Cloud comme AvePoint peuvent ajuster dynamiquement les ressources en fonction du feedback reçu. Vous bénéficiez ainsi toujours des meilleures performances possibles tout en évitant d’impacter vos utilisateurs ;
  • Tout le trafic de sauvegarde transite par le même centre de données que celui de votre tenant d’Office 365, par conséquent le trafic utilisateur n’est jamais impactésur votre réseau ou sur le réseau de Microsoft ;
  • Les vendeurs de services de sauvegarde dans le Cloud peuvent proposer des systèmes d’appariement automatique qui évitent les périodes d’indisponibilité des services clients ;
  • Dans la plupart des cas, toute l’activité est surveillée et enregistrée dans un emplacement central de la plateforme de sauvegarde dans le Clouddu fournisseur, pour que vous puissiez la consulter dès que vous en avez besoin

Comparaison du coût d’investissement réel d’une sauvegarde sur site et d’une sauvegarde dans le Cloud

Une sauvegarde sur site vous coûtera des frais de licence logicielle relativement peu élevés par rapport aux offres premium de sauvegarde dans le Cloud. Mais il faut tenir compte des points suivants :

Le coût réel d’une sauvegarde sur site

Si la sauvegarde sur site peut sembler à première vue peu onéreuse, des frais supplémentaires assez conséquents sont quand même à prévoir :

  1. Les coûts des serveurs virtuels (VM), qui s’appliquent à la fois aux sauvegardes sur site et aux sauvegardes dans le Cloud ;
  2. Le coût du réseau (souvenez-vous, chaque sauvegarde = l’équivalent du volume de trafic sortant d’Office 365 restitué sous forme de trafic entrant !) ;
  3. Le coût du stockage (nombre de cycles de sauvegarde complets X la quantité de contenu inclus dans Office 365 + le taux de change) ;
  4. Le coût du stockage de fichiers redondants ;
  5. Les frais de maintenance (temps de gestion en dehors des heures de travail).

Imaginons par exemple le cas d’une entreprise souhaitant gérer 10 000 utilisateurs dans Office 365. Elle devra prévoir les frais suivants :

  1. 10 serveurs virtuels nécessaires pour chaque sauvegarde mensuelle : 2 087,80 $/ mois
  2. Sur la base de 5 GB par utilisateur, ou 50 TB de stockage : 1 066 $/ mois
  3. Des frais de licence de 1,50 $ par mois et par utilisateur. Pour 10 000 utilisateurs, cela représente 15 000 $ par mois
  4. Coût total : 18 153,80 $/ mois* (+ les frais de main-d’œuvre**)

*Ces coûts de fonctionnement de VM Azures sont donnés à titre d’exemple, et seront plus élevés si le client est responsable du réseau et de l’infrastructure. Vous pouvez également devoir gérer de nombreux cycles de sauvegarde en fonction des fournisseurs de logiciels, ce qui peut multiplier par 2 ou 3 vos frais de stockage. Le fournisseur aura bien entendu le dernier mot en ce qui concerne le nombre de VM et la taille requise.

**Veuillez noter que l’effectif nécessaire n’est pas toujours simple à quantifier pour l’exemple, mais quand vous étudiez le coût total d’un service, pensez au nombre de jours nécessaires pour monter l’infrastructure, configurer et contrôler les règles de sécurité, et gérer les problèmes de mises à jour / de support technique .

Le coût réel d’une sauvegarde dans le Cloud

N’oubliez pas que la plupart des fournisseurs de services de sauvegarde proposent une large gamme de tarifs . Ces options permettent souvent aux petites entreprises qui ont des besoins plus modestes d’obtenir des tarifs réduits.

Quel que soit le tarif choisi, le principal point à retenir est le fait que vous n’aurez pas de frais supplémentaires à régler pour les services de sauvegarde dans le Cloud.

  • AvePoint, par exemple, achète toujours en grandes quantités, ce qui vous permet d’obtenir des prix de groupe avec des milliers d’autres clients, et donc de limiter vos dépenses.
  • Nous pouvons également ajuster dynamiquement nos ressources pour ne pas les mobiliser inutilement entre les cycles de sauvegarde.
  • Les fournisseurs de solutions de sauvegarde Office 365 dans le Cloud peuvent exploiter le système de stockage natif de fichiers redondants d’Azure pour protéger leurs données et permettre un stockage efficace à un prix abordable
  • Les fournisseurs de sauvegarde dans le Cloud offrent également l’avantage de pouvoir partager leurs coûts de maintenance entre des milliers de clients, ce qui signifie que l’appariement n’entraînera pas les mêmes frais de service que ceux d’un éditeur de logiciels indépendant.

Ces services sont tous inclus dans le prix, donc le coût total de la sauvegarde sera inférieur.

Ce qu’il faut retenir

Même si vous avez l’habitude d’effectuer vos sauvegardes sur site, opter pour une sauvegarde dans le Cloud est sans doute une meilleure option. En choisissant la sauvegarde dans le Cloud, vous n’aurez aucun frais supplémentaire à assumer. Et vous ferez de substantielles économies car vous n’aurez plus à gérer votre propre infrastructure. En fin de compte, la différence entre la sauvegarde dans le Cloud et la sauvegarde sur site équivaut à la différence entre ouvrir un robinet et devoir creuser son propre puits pour avoir de l’eau. Et si vous avez très soif, devinez quelle solution sera la plus adaptée ?


Intéressé par d’autres articles d’experts du secteur sur la sauvegarde de contenus dans Office 365 ? Abonnez-vous à notre blog.

Office 365 Backup

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here