HomeOFFICE 365La grande énigme de Yammer est résolue

La grande énigme de Yammer est résolue

Yammer existe depuis un certain temps. Il a été fondé en 2008 et racheté par Microsoft en 2012. C’est vrai, Yammer est deux fois plus ancien que Microsoft Teams, mais son taux d’adoption est loin d’être aussi élevé. En fait, c’est plutôt le contraire.


En savoir plus :


Ne vous méprenez pas, il y a des organisations qui ont introduit et adopté Yammer. En fait, il existe de nombreux exemples où Yammer a été mis en œuvre pour créer et favoriser un sentiment de communauté au sein des organisations, et il brille. Mais trop souvent, je dis « Yammer » à un client et il fait… cette tête. Il plisse les yeux, incline la tête et dit : « Vraiment ? Vous voulez que nous regardions Yammer ? »

Je trouve que Microsoft Teams rend cette conversation soit plus difficile, soit plus facile. À mon avis, le paysage collaboratif créé par Microsoft Teams plaide clairement en faveur d’un espace qui n’est pas dicté par les tâches liées au travail ou aux projets. Lorsque nous cherchons à occuper une place dans notre architecture d’information pour les centres d’intérêt et les possibilités de bénévolat, la niche de Yammer commence à être plus clairement définie.

En effet, Teams est destiné au travail d’équipe ! Nous utilisons Microsoft Teams pour travailler avec nos domaines d’activité fonctionnels, nos départements et/ou nos groupes de projet afin de faire avancer les choses. Mais si nous mettons tout, y compris le contenu non lié à une tâche, dans Teams, la fatigue des notifications provenant de Teams est presque impossible à gérer. De plus, si Teams est destiné au travail d’équipe, faut-il vraiment y placer des choses qui ne sont pas motivées par des objectifs et des tâches de travail ?

Si Teams est destiné au travail d’équipe, Yammer est destiné aux communautés.

À mon avis, le travail axé sur les tâches a sa place dans Teams. Alors, où placer le contenu plus communautaire qui est si vital pour nos organisations, surtout maintenant que la volonté d’engagement des employés est plus forte que jamais ? La réponse est Yammer. Nous avons besoin d’un sentiment de communauté. Nous avons besoin de lieux d’appartenance. Nous avons besoin de centres d’intérêt et d’apprentissage. Nous n’avons pas besoin que les notifications de toutes ces choses nous parviennent avec le même poids que nos tâches et nos communications plus urgentes.

Comment Yammer peut-il vous aider ?

Quels sont les besoins actuels des différents départements de votre entreprise ? Certains groupes ou départements souhaitent-ils un forum ouvert dans l’entreprise ?

Par exemple : l’un de mes clients dispose d’un département de sécurité qui souhaite désespérément accroître sa portée auprès des employés. En disposant d’une communauté active ouverte à l’ensemble de l’organisation, le département de sécurité peut s’engager et interagir avec les employés comme jamais auparavant. La communication est bidirectionnelle et il n’y a plus de courriers électroniques qui sont enterrés et ignorés.

Votre division d’ingénierie souhaite-elle disposer de bases de connaissances, de questions-réponses et/ou de tableaux de brainstorming interdisciplinaires ?

Qu’en est-il de nos travailleurs de première ligne qui ont fait leurs preuves ? Avez-vous besoin d’un espace où ils peuvent se connecter et fournir un retour d’information du terrain ?

Ou encore, pourquoi ne pas faire appel aux idées de vos employés ?

Bonus : tout cela peut se faire sans augmenter de manière exponentielle le nombre de notifications Teams que reçoivent les membres de la communauté.

Double bonus : les composants WebPart Yammer pour les pages SharePoint sont élégants et offrent une fonctionnalité d’engagement puissante aux utilisateurs de notre intranet.

Les membres de la communauté recevront toujours des notifications, mais…

Bien que les notifications persistent, étant donné qu’elles proviennent d’une source différente (et qu’elles peuvent être mises en sourdine sans craindre de manquer une échéance et d’être licencié), notre cerveau peut inconsciemment reconnaître la différence de priorité sans avoir à se concentrer pour examiner la notification.

En utilisant intelligemment les composants WebPart dans SharePoint, les onglets et les applications dans Microsoft Teams et Viva Connections, nous pouvons créer une expérience à guichet unique pour les employés, qui répond à nos besoins individuels et à ceux de l’entreprise. Cela crée une architecture de collaboration moderne (MOCA) qui offre des espaces pour le travail d’équipe et des centres d’intérêt et d’engagement sans une avalanche de notifications qui perturbent notre concentration.

Produits AvePoint

Vous avez besoin de stratégies pertinentes et réfléchies ainsi que d’un moyen de savoir quelles tâches avaient été effectuées par qui dans quel espace de collaboration ? AvePoint Cloud Governance vous permet d’appliquer automatiquement les stratégies de gouvernance au sein de votre organisation.


Pour en savoir plus sur Microsoft 365, n’hésitez pas à vous abonner à notre blog !

More Stories