HomeOFFICE 365Faciliter le travail hybride : les cinq conseils des invités du podcast...

Faciliter le travail hybride : les cinq conseils des invités du podcast d’AvePoint

En théorie, vous devriez pouvoir vous en sortir facilement dans un environnement de travail hybride, surtout après ces deux années de pandémie. Mais il existe de nombreux obstacles techniques, logistiques et culturels à surmonter afin de le faire perdurer dans le temps.


En savoir plus :


Les employés veulent avant tout contrôler leur venue au bureau. 73 % des personnes interrogées pour le Work Trend Index 2021 de Microsoft souhaitent que les options de travail flexible deviennent permanentes.

La bonne nouvelle, c’est que ces arrangements ont des avantages tangibles. Selon une enquête de PwC réalisée en novembre, près de deux tiers des dirigeants d’entreprise ont déclaré que leur organisation a dépassé les objectifs de performance et de productivité au cours des douze derniers mois.

Cependant, cette même enquête a mis en évidence que seulement 30 % des chefs d’entreprise et des directeurs RH sont convaincus que leur organisation parvient à créer un lien de confiance solide entre les employés et leur superviseurs directs dans ce nouveau climat.

Dans ce contexte, comment équilibrer productivité et satisfaction des employés, à l’heure où le travail hybride semble susceptible de s’inscrire dans la durée ?

Nous avons réuni les conseils de plusieurs acteurs du changement qui sont intervenus dans le podcast #ShiftHappens d’AvePoint pour vous aider à développer et conserver ce modèle.

Voici ce qu’ils nous ont dit.

1. Ne considérez pas simplement le travail hybride comme un endroit physique

Pour Jared Spataro, vice-président de Microsoft 365, le concept de travail hybride ne se limite pas à l’endroit où se trouvent physiquement les employés. Il s’agit d’une vision entièrement nouvelle de la manière de travailler, qui s’appuie certes sur des outils comme Microsoft Teams et Microsoft Viva, mais également sur un changement de mentalité de la part des chefs d’entreprise.

C’est parce que les salariés ont changé depuis mars 2020, souligne J. Spataro. La manière dont ils envisagent le travail et ce qu’ils en attendent a évolué. Le télétravail a ouvert la voie à de nombreuses possibilités et il est essentiel, d’après lui, de conserver les aspects positifs.

Voilà qui devrait faire réfléchir les managers. D’après le dernier Work Trend Index, 41 % des employés prévoient de quitter leur entreprise actuelle au cours des 12 prochains mois, observe J. Spataro, ajoutant que l’absence de plan de travail flexible n’y est pas étrangère. Les entreprises doivent trouver un équilibre qui profite à leur activité tout en permettant à leurs salariés de faire un meilleur usage de leurs talents et de leurs compétences.

Écouter le podcast: Prévoir l’avenir du travail hybride avec Jared Spataro

2. Les besoins et les idées de vos employés sont la clé de votre succès

Avant de choisir de passer au télétravail à 100 % en réponse à la COVID-19, la société Vital Farms, un fournisseur d’œufs et de beurre basé à Austin, a fait un long travail de réflexion.

Odill Rodrigues, directrice de l’intégration et de l’infrastructure numérique chez Vital Farms, explique que son entreprise a pris cette décision après avoir constitué un comité multipartite, examiné les besoins du personnel et évalué ses outils de collaboration.

Au terme de nombreuses discussions, les dirigeants ont écouté la majorité : 90 % du personnel de Vital Farms souhaitait passer au télétravail à 100 %.

Que vous examiniez un modèle hybride ou entièrement à distance, il est essentiel, d’après O. Rodrigues, de prendre une décision collaborative impliquant toute votre équipe. En mettant l’individu au premier plan, vous faites preuve d’empathie et instaurez de la confiance. Les détails peuvent être affinés par la suite.

Une fois que vous avez pris votre décision, ajoute-t-elle, il est nécessaire de communiquer et de faire le point régulièrement afin de vous assurer de répondre aux besoins de votre équipe et de respecter vos critères en matière de qualité du travail et de performance.

Écouter le podcast : Cultiver un espace de travail 100 % à distance chez Vital Farms

3. La transformation numérique doit être ancrée dans votre culture

Les organisations qui affichent un certain retard numérique doivent tout d’abord identifier les principales difficultés et les résoudre afin de mettre en place un environnement de travail hybride robuste.

Jeffrey Griffith, directeur général adjoint du Conseil municipal de Devonport en Tasmanie, Australie, en a fait l’expérience. À l’arrivée de J. Griffith, la technologie était obsolète et les systèmes, désorganisés, provoquaient des frictions, un compartimentage et de la frustration.

Il savait que ses collègues auraient tout à gagner à adopter un nouveau logiciel et à utiliser Microsoft 365, une transformation majeure qui ne pouvait réussir sans l’adhésion du personnel.

Si J. Griffith a réussi, c’est qu’il a su mettre l’accent sur la valeur du changement. Il a tout fait pour s’assurer que l’équipe comprenne bien pourquoi cette transformation était nécessaire et comment la nouvelle technologie pourrait les aider. Après tout, la transformation numérique s’apparente beaucoup à un changement de culture.

Ensuite, quand la pandémie a éclaté, les employés du conseil municipal ont véritablement constaté la valeur de cette transformation dans la mesure où les opérations ont pu se poursuivre sans aucun problème pendant le confinement. L’équipe de J. Griffith est aujourd’hui impatiente d’adopter de nouveaux systèmes et d’amorcer son propre changement pour améliorer les opérations.

Écouter le podcast : Transformer la fourniture des services municipaux avec le Conseil municipal de Devonport

4. N’introduisez pas de nouvelle technologie à moins qu’elle soit intuitive, utile et évolutive

La technologie est indispensable à la collaboration dans un environnement hybride… à condition que votre personnel l’utilise.

D’après Sam Dolan d’Attollo et Brianne McClure de Keysight Technologies, mettre en place un outil de communication simple et actualisé peut contribuer à combler les fossés. Ce duo a prodigué des conseils pour développer et lancer une nouvelle plateforme (en se basant sur son expérience de la création d’un intranet d’entreprise) et rester transparent tout au long du processus.

Leur conseil ? Faire appel à une équipe multilatérale pour définir des objectifs et encourager l’adhésion ; concevoir une plateforme facile à utiliser qui incite les employés à s’en servir ; et éviter les fonctionnalités nécessitant une maintenance complexe.

Après le lancement, S. Dolan et B. McClure recommandent de recueillir l’avis des utilisateurs. Vous avez ainsi l’assurance que le personnel exploitera au maximum la nouvelle technologie.

Écouter le podcast : Développer un meilleur intranet avec Sam Dolan et Brianne McClure

5. Pensez aux postes entièrement en télétravail pour recruter des talents

La technologie ne peut pas reproduire la collision fortuite des interactions interpersonnelles. Mais la pandémie a provoqué un changement radical dans la transformation numérique de nombreuses industries, amenant les entreprises novatrices à fournir des outils de collaboration et de communication qui rendent le télétravail non seulement possible, mais efficace.

C’est pourquoi il n’est pas si inconcevable que cela de travailler avec des collègues entièrement en télétravail, lorsque cette option est envisageable, souligne Mike Ferrera, cadre de direction du service juridique chez Deloitte.

De nombreuses personnes ont quitté les centres urbains où se trouvent généralement des établissements comme les cabinets juridiques. Lorsque vous demandez à votre personnel d’être présent au bureau ne serait-ce que quelques jours par semaine, vous risquez de perdre certains de vos meilleurs collaborateurs si ceux-ci déménagent.

Le télétravail permanent ne convient peut-être pas à tout le monde, mais le fait de proposer cette option peut être utile à vos équipes d’acquisition et de rétention des talents.

Écouter le podcast : Repenser le travail juridique et la collaboration chez Kroll (en anglais)

Faites appel à AvePoint pour améliorer votre transformation numérique

Enfin, nos experts se rejoignent sur un point : pour réussir, vous devez traiter vos employés comme des êtres humains. Si la technologie est essentielle au bon fonctionnement du travail hybride, elle sera vaine sans vos employés. Soyez à l’écoute de leurs besoins et remportez leur adhésion avant de définir de nouveaux modèles ou de nouvelles stratégies. Pour plus d’astuces, de solutions et de démonstrations, rendez-vous sur notre page de gestion des espaces de travail hybrides (en anglais) !

Vous voulez d’autres conseils sur le travail hybride ? Écoutez l’épisode #ShiftHappens #Ask Dux : Faire évoluer votre bureau hybride avec Dux Raymond Sy, Chief Brand Officer d’AvePoint, pour savoir comment naviguer dans ce nouvel environnement de travail.


Pour suivre toutes les actualités du secteur, n’oubliez pas de vous abonner à notre blog !

More Stories