Slack lance Connect DM, des messages directs vers d’autres entreprises… oh oh.

Slack Connect DM : est-ce une bonne idée ?

Slack a annoncé cette semaine le lancement de ce qui pourrait être une fonctionnalité géniale : Connect DM. Cette fonctionnalité permettra aux clients de s’envoyer des messages directs au sein de leur entreprise et avec d’autres entreprises.


En savoir plus:


L’objectif est de faire passer la messagerie directe entre les employés des entreprises au niveau supérieur. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Honnêtement, je comprends où ils veulent en venir. Slack essaye de contourner le problème des e-mails classiques tout en restant la principale plateforme de collaboration pour les entreprises quelle que soit leur taille.

Au premier abord, ça n’a pas l’air mal. Le problème, ce seront les dommages collatéraux.

L’objectif est d’éloigner les entreprises d’un espace collaboratif basé sur les e-mails. Cependant, chez AvePoint, nous imaginons déjà les problèmes associés à l’expansion d’une fonctionnalité comme celle-ci au fur et à mesure de son adoption.

Voici 5 problèmes potentiels :

  • Sécurité et contrôle

Comment pouvons-nous empêcher l’envoi potentiel de messages inappropriés voire de tentatives de recrutement sur notre plateforme si nous autorisons nos utilisateurs finaux à s’envoyer directement des messages non structurés ? Désormais, le contrôle de contenu IP sur d’autres documents sensibles peut être partagé en externe très rapidement grâce aux services de messagerie d’entreprise.  Slack essaye déjà de limiter ce problème.

  • Bruit de messagerie

Plus les solutions de messagerie directe se multiplient, plus il est difficile pour les utilisateurs de trier et hiérarchiser leurs messages dans les discussions internes et externes.

  • Autorisations

Le modèle d’autorisations semble plutôt simple pour l’instant. Vous pouvez sélectionner certains utilisateurs et autoriser ou interdire certains paramètres. Cependant, en l’absence de règle conditionnelle, la mise à jour continue des autorisations risque de virer au cauchemar pour les administrateurs.

  • Silos de messages directs

Ce phénomène est récurrent dans les entreprises lorsque les messages non structurés deviennent l’interface de collaboration principale : les informations sont concentrées entre les utilisateurs individuels ou de petits groupes, mais elles ont du mal à atteindre un groupe plus large. Connect DM ne semble pas posséder de partage de flux facile vers de plus grands canaux, notamment lorsque des utilisateurs externes sont impliqués. Nous retrouvons le même problème qu’avec les e-mails, ce qui nous ramène plus ou moins à la case départ.

Il est temps de passer à Microsoft Teams

Avec AvePoint FLY, migrez facilement des canaux Slack vers Microsoft Teams

Pour les entreprises soucieuses de leur sécurité, voici une raison de plus pour songer à migrer de Slack vers Microsoft Teams, notamment si votre entreprise possède déjà Microsoft 365. Notre e-book sur la consolidation dans le cloud peut vous donner des informations sur les bonnes pratiques en matière de migration ainsi que sur la manière d’élaborer un dossier commercial portant sur les avantages d’une réduction des coûts de licence et de maintenance.

Microsoft Teams possède des fonctionnalités complètes pour sécuriser le partage externe et l’accès des utilisateurs invités (dont nous avons récemment parlé dans un autre e-book).

Il est possible de configurer Microsoft Teams en toute sécurité pour permettre à des utilisateurs externes de participer en tant qu’invités à un espace de travail Teams et de profiter de la plupart des fonctionnalités proposées aux utilisateurs internes. Différents autres services de Microsoft 365 intégrés à Teams, comme SharePoint et OneDrive, peuvent également être configurés pour permettre un partage sécurisé et contrôlé vers l’extérieur.

Si vous avez l’impression qu’il existe de nombreuses options pour configurer un partage sécurisé et contrôlé dans Microsoft Teams, vous avez raison. Cela permet aux utilisateurs finaux de collaborer de manière productive et crée également une certaine complexité.

Cloud Governance d’AvePoint aide les entreprises à trouver le juste équilibre entre collaboration et sécurité dans Microsoft Teams.

Cette solution met à la disposition des utilisateurs une application organisationnelle dans Teams qui propose un catalogue de services permettant la création d’espaces de travail Microsoft 365 adéquats en fonction de l’identité du demandeur et de ses besoins. L’espace de travail est ensuite configuré automatiquement (et peut être provisionné immédiatement ou soumis à approbation) au moyen des règles de gouvernance prédéfinies de l’entreprise.

Les services peuvent aussi autoriser la modification des paramètres, du contenu, de la sécurité et bien plus encore, ce qui permet à l’entreprise de contrôler presque toutes les actions que doivent effectuer les utilisateurs dans Microsoft 365.

Cette configuration peut inclure les autorisations des membres ainsi que la configuration des canaux et des onglets, mais elle peut aussi comprendre des paramètres de gouvernance opérationnelle tels que le partage externe, le provisioning, l’expiration, etc. Ces paramètres de gouvernance opérationnelle (même ceux applicables à l’échelle de l’entité) peuvent être adaptés en fonction du département, du groupe, de l’espace de travail ou de tout autre identificateur dans Azure AD.

Enfin, Cloud Governance permet d’automatiser la gestion des utilisateurs invités afin qu’ils soient retirés d’Azure AD lorsqu’ils n’ont plus besoin des accès. Faites un essai gratuit ou demandez une démonstration ici.


Inscrivez-vous à notre blog pour connaître toutes les actualités sur la collaboration en entreprise et les espaces de travail modernes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here