HomeMICROSOFT TEAMS3 mesures pour renforcer l’attractivité de Microsoft Teams auprès du grand public

3 mesures pour renforcer l’attractivité de Microsoft Teams auprès du grand public

Microsoft Teams a énormément évolué depuis qu’il a fait son entrée dans notre espace de travail quotidien. Microsoft a su remarquablement bien donner suite aux diverses demandes et construire la plateforme de manière agile, tout en veillant à ce que les différentes fonctionnalités et fonctions ajoutées ne conduisent pas à un encombrement de Teams.


En savoir plus:


Vous êtes débutant de Microsoft Teams ? Découvrez comment renforcer la gestion et la sécurité de Teams à l’aide de notre ebook « Utilisez et adaptez Microsoft Teams aux besoins de votre entreprise » !


Cependant, au fil des ans, j’ai noté plusieurs occasions manquées de faire adopter Microsoft Teams par un public plus large. Microsoft Teams est clairement plus robuste que des applications concurrentes telles que Zoom. Pourtant, Zoom est beaucoup plus répandu. Qu’est-ce qui explique ce paradoxe ?

Tout d’abord, il me semble que Zoom fasse tout pour faciliter la prise en main par des personnes qui ne se trouvent pas dans leur écosystème familier, contrairement à Microsoft. Si Microsoft veut conquérir le marché des consommateurs grand public aussi bien qu’elle a su conquérir celui des entreprises, elle doit rendre Teams plus accessible.

Comme le télétravail n’est pas prêt de disparaître et que, une fois que nous serons retournés au bureau, les entreprises continueront sans doute d’autoriser le télétravail selon des modalités quelconques, le moment est idéal pour étendre la portée de Teams. Différentes mesures permettraient à Microsoft de renforcer l’attrait de Teams pour les petites entreprises, les startups, ou même les particuliers. En voici quelques-unes.

Faciliter l’accès à l’application

Avant toute chose, il faut supprimer certaines barrières à l’accès à Microsoft Teams. À l’heure actuelle, pour pouvoir accéder à Microsoft Teams, l’utilisateur standard doit s’inscrire manuellement, disposer d’un compte Microsoft et suivre une procédure de connexion. Pour un utilisateur tel qu’un parent souhaitant se connecter pour contrôler les devoirs d’un élève, devoir créer un compte peut sembler inutilement compliqué.

À titre de comparaison, il suffit de cliquer sur « Se connecter » sur le site Web de Zoom pour se voir proposer différentes options d’authentification SSO via Google ou Facebook. Je ne veux pas dire par là que Microsoft devrait accepter l’authentification à l’aide d’un compte Google, mais qu’il faudrait mettre en place une « solution en deux clics » permettant aux utilisateurs d’accéder à l’interface de Teams et de démarrer une réunion (et ce, même sans compte Microsoft).

Vous êtes-vous déjà demandé comment accroître la portée de Teams ? Lisez cet article : Cliquez pour tweeter

Faciliter l’accès aux réunions

J’ai remarqué que les utilisateurs apprécient tout particulièrement la simplicité des codes utilisés dans Zoom. Une fois qu’un utilisateur a créé une réunion, n’importe quel autre utilisateur peut s’y joindre en entrant un simple code à huit chiffres. Cela pose bien sûr des problèmes de sécurité, mais il ne faut pas sous-estimer l’attrait que peut exercer sur les utilisateurs l’idée de pouvoir se joindre à une réunion en se contentant de « composer un numéro ».

Microsoft Teams donne déjà la possibilité d’inviter des utilisateurs par le biais d’un « ID de téléconférence ». Si Microsoft faisait de ce code un élément central de l’accès aux réunions afin de rationaliser la procédure, l’expérience des utilisateurs serait comparable à celle dans Zoom. De plus, prévoir un emplacement où saisir ce code directement sur le site Web de Microsoft Teams constituerait un avantage de taille !

Faciliter l’organisation des réunions

Cet aspect constitue l’un des atouts indéniables de Zoom, mais j’estime que Microsoft peut facilement faire mieux sur ce plan. Dans Zoom, après avoir créé un compte et s’être connecté, n’importe quel utilisateur peut immédiatement créer des réunions.

Formidable ! Toutefois, les réunions avec trois participants ou plus sont limitées à une durée de 40 minutes. Déception !

C’est là que Microsoft a une carte à jouer et peut battre Zoom à son propre jeu, en proposant les mêmes conditions, mais en fixant la limite à cinq personnes. Ou, mieux encore, en n’imposant aucune limite pour la première réunion ! À elle seule, cette simple mesure pourrait faire l’effet d’une bombe et permettre à Microsoft de voler à la vedette à Zoom.

Il ne fait aucun doute que Microsoft Teams est la plateforme de collaboration leader dans les milieux professionnels, mais si Microsoft veut parvenir à être aussi attractif pour le grand public que le sont ses concurrents, quelques changements sont nécessaires. Vous avez d’autres idées sur la manière dont Teams pourrait capter l’intérêt du grand public ? Indiquez-les dans les commentaires ci-dessous !

Produits AvePoint

Vous avez besoin de stratégies pertinentes et réfléchies ainsi que d’un moyen de savoir quelles tâches avaient été effectuées par qui dans quel espace de collaboration ? AvePoint Cloud Governance vous permet d’appliquer automatiquement les stratégies de gouvernance au sein de votre organisation.


Abonnez-vous à notre blog pour recevoir nos articles hebdomadaires sur Microsoft Teams !

Sam Valme
Sam Valme
Sam Valme is a Partner Enablement Program Manager for AvePoint Public Sector, Inc working out of our Arlington, Virginia office.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

More Stories