Apprenez à tirer le meilleur parti des Teams en lisant notre e-book gratuit intitulé « Microsoft Teams et Office 365 Groups : quand les utiliser et comment les gérer ». Cliquez ici pour le télécharger.


 

 

 

À lire aussi:
  1. Pourquoi les organisations migrent leurs canaux de chat vers Microsoft Teams
  2. Quand utiliser Microsoft Teams et les autres outils collaboratifs ?
  3. Migration de Slack vers Microsoft Teams
  4. Guide pratique : comment gérer les notifications dans Microsoft Teams

La question de savoir s’il faut inclure des canaux privés dans Microsoft Teams fait débat depuis un certain temps déjà. L’idée peut sembler simple : permettre à chaque utilisateur de créer des canaux privés uniquement visibles et accessibles pour lui-même et les utilisateurs qu’il inviterait. Dans la pratique cependant, la fonction a constitué un défi majeur pour les développeurs. Voici ce que vous devez savoir à ce sujet.

Les faits :

  • Les canaux privés sont, et de loin, la fonctionnalité la plus demandée sur User Voice
  • La fonctionnalité est en cours de développement depuis deux ans déjà.
  • Le 19 mars, un communiqué a annoncé la sortie des canaux privés dans le courant de cette année

Si l’on en croit User Voice, les utilisateurs souhaitent disposer de davantage de possibilités concernant la création de canaux dans Microsoft Teams. Plus précisément, ils veulent des canaux qui soient :

  • publics et ouverts (visibles partout, y compris en dehors de l’organisation, et accessibles à tous) ;
  • publics et sur invitation (visibles partout, y compris en dehors de l’organisation, et accessibles sur invitation) ;
  • d’entreprise et ouverts (uniquement visibles au sein de l’entreprise et accessibles à tous ; les membres externes doivent être invités) ;
  • d’entreprise et sur invitation (uniquement visibles au sein de l’entreprise et accessibles sur invitation) ;
  • secrets (invisibles à tous sauf aux membres existants, lesquels doivent avoir été invités).

Les arguments pour :

Qu’ont-ils de si spécial, les canaux privés ? Pourquoi sont-ils aussi plébiscités ?

Le fait est que les canaux privés permettraient aux administrateurs de contrôler plus précisément qui a, ou n’a pas, accès à certains contenus. Ils leur permettraient d’assurer plus facilement la protection des données sensibles. Disposer de canaux privés ouvrirait aussi la possibilité d’avoir des discussions « entre cadres/responsables » au sein d’une Team.

Les arguments contre :

Microsoft Teams est une plateforme entièrement tournée vers la collaboration ouverte. Elle a été conçue pour faire de la collaboration à plusieurs une expérience aussi fluide que possible. Quiconque fait partie d’une Team a accès à l’ensemble du contenu associé. Mettre en place davantage de contrôles et exiger du propriétaire de la Team qu’il gère chaque nouvelle Team privée créée est une évolution qui va à l’encontre de l’objectif initial de la plateforme.

De plus, réclamer des canaux privés peut sembler superflu. En effet, quiconque souhaite plus de confidentialité peut tout simplement créer une nouvelle Team. Et pour avoir une discussion privée entre responsables, pourquoi ne pas créer une discussion de groupe normale ? Toutes ces possibilités sont à la disposition des utilisateurs, même si elles sont un peu moins commodes que des canaux privés.

Problèmes potentiels

Que l’on soit favorable ou opposé aux canaux privés dans Microsoft Teams, il est indéniable qu’ils correspondent à une demande populaire. Alors pourquoi a-t-il fallu autant de temps pour les mettre en œuvre ?

Comme déjà mentionné, les canaux dans Teams n’ont pas initialement été créés en vue d’être bloqués. De ce fait, l’architecture des canaux n’est pas conçue pour permettre leur privatisation.

Chaque Team créée est activée par d’autres facettes d’Office 365. Les Teams recourent par exemple au Planificateur pour la gestion des tâches et à SharePoint pour le stockage des fichiers. Si un canal donné d’une Team devenait privé…

…les autorisations du Planificateur seraient perdues.
…les autorisations de SharePoint seraient perdues.
…les autorisations de Stream seraient perdues.
…les autorisations au niveau des onglets seraient perdues.

Il va sans dire que l’équipe Microsoft a dû surmonter une foule d’obstacles pour barrer l’accès à une partie de leur plateforme ouverte. Le résultat vaudra-t-il tous ces atermoiements ? Nous devrons attendre la fin de l’année pour le savoir.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour nous dire quel impact les canaux privés auront, selon vous, sur Microsoft Teams !


Vous souhaitez recevoir d’autres articles sur les nouvelles fonctionnalités de Microsoft Teams ? N’attendez plus pour vous abonner à notre blog !