AvePoint vs Veeam : Simplifier la sauvegarde

office 365

Veeam a récemment publié un article intitulé « 8 leçons tirées par un client sur la sauvegarde avec Office 365 ». Dans cet article, l’auteur énumère huit conseils à mettre en œuvre pour tirer le meilleur parti de la solution de sauvegarde proposée par Veeam. L’article est basé sur des commentaires de clients utilisant les logiciels édités par Veeam. Il rend donc compte des expériences réelles vécues par les utilisateurs de ces produits et possède par conséquent une authenticité qui tranche avec la teneur habituelle des textes publicitaires.


Vous devez assurer la sécurité de vos données Office 365 mais ne savez pas par quel bout commencer ? Réservez votre place à notre prochain webinaire «Guide pratique : Evolution des Stratégies de Sauvegarde pour Office 365». Inscrivez-vous ici !


En savoir plus:


Cet article éclaire quelques aspects importants à prendre en considération lors de l’évaluation de solutions de sauvegarde pour Office 365. Nous vous recommandons vivement de lire la suite de cet article si vous hésitez encore entre ajouter une nouvelle source à la solution de sauvegarde de votre entreprise et opter pour une solution de sauvegarde cloud à cloud telle que celle d’AvePoint.

Il s’avère que le fonctionnement largement automatisé de notre solution de sauvegarde pour Office 365 basée sur le cloud, reste un atout dont nous ne devrions pas oublier l’utilité. Après avoir traité la question de la manière d’évaluer le vrai coût de possession d’une solution de sauvegarde sur site et d’une solution de sauvegarde sur le cloud, nous allons nous intéresser ici plus en détails au coût au fil du temps et à l’évolutivité des deux approches.

Nous allons passer en revue la liste de Veeam point par point et examiner la pertinence des conseils donnés.

1. Veeam déclare : quand votre environnement change, changez avec lui.

Nous répondons : activez-la une fois pour toutes et n’y pensez plus.

Office 365 est une plateforme qui suscite une croissance exponentielle des données. Chaque fois que l’on crée un nouveau fichier Office dans OneDrive, l’option d’enregistrement automatique est proposée et peut générer par défaut jusqu’à 500 versions de ce document.

Microsoft facilite la mise en place de collaborations dans Teams (en générant de nouveaux contenus de boîte aux lettres et SharePoint), voire même le partage de contenus avec des utilisateurs individuels via des conversations Teams (se soldant par la création d’un nouveau fichier dans OneDrive). Si l’on ajoute l’activation très probable de la rétention pour certain(e)s de ces équipes, groupes ou utilisateurs, le nombre de fichiers à gérer n’est pas prêt de diminuer.

Au-delà des activités quotidiennes, les migrations, fusions et acquisitions ou tests de nouvelles fonctionnalités et technologies Office 365 sont également susceptibles d’entraîner des pics de génération de données. Par exemple : une semaine après le déploiement de Teams en interne dans notre organisation, un petit groupe d’utilisateurs pilotes avaient déjà créé plus de 100 équipes !

Vous cherchez à savoir quelle solution de sauvegarde Office 365 est la meilleure pour vous ? Lisez cet article Cliquez pour tweeter

Lorsque les sauvegardes s’exécutent sur votre système, vous devez prévoir :

  • Un plan concernant la capacité de stockage réseau pour pouvoir gérer le trafic entrant résultant des taux de modifications quotidiens dans Office 365, y compris lors des migrations !
  • Une capacité de stockage suffisante pour les systèmes de sauvegarde basés sur disques, ce qui signifie que vous devez constamment ajouter des disques au système de stockage que vous utilisez afin de pouvoir absorber la prolifération de données future.
  • Des machines virtuelles supplémentaires afin d’assurer la puissance de calcul additionnelle nécessaire pour traiter ce taux de modifications (nous reviendrons sur cette question plus loin).

Avec la solution de sauvegarde cloud à cloud d’AvePoint, les données de sauvegarde n’atteignent jamais votre réseau et vous ne recevez jamais de facture portant sur la capacité de stockage utilisée sur le back-end. AvePoint s’occupe de tout, de la couche réseau à la manière la plus efficace de stocker les données, tout en vous offrant la garantie de service Azure. Nos clients ont ainsi la possibilité de gérer plus de 2 pétaoctets de données sur notre cloud.

Dès lors que vous donnez votre feu vert, vous n’avez plus à vous soucier de rien ! Notre logiciel assume alors la responsabilité de répondre à vos besoins.

2. Veeam déclare : surveillez l’utilisation du processeur/de la mémoire du proxy. Ne lésinez pas sur les ressources.

Nous répondons : vous ne devriez pas avoir à choisir entre un réseau performant et une sauvegarde performante.

Nous ne recommanderions jamais à un client de remanier son propre réseau pour permettre à sa solution de sauvegarde de prendre en charge des taux de modifications plus élevés. Au lieu de cela, nous mettons à profit le réseau d’Azure, car il dispose d’une bande passante suffisante pour ne jamais entraver le trafic utilisateur. De plus, si nous constatons que nous pouvons tirer parti de threads additionnels, le moteur d’AvePoint peut allouer dynamiquement davantage de puissance de traitement aux tâches de sauvegarde pour garantir qu’elles prennent en compte des modifications ou migrations de grande ampleur sans détériorer la qualité de service dont vous bénéficiez. Heureusement, il n’est pas nécessaire de privilégier les sauvegardes par rapport au trafic utilisateur, comme nous allons le voir plus loin.

3. Veeam déclare : les threads proxy sont importants !

Nous répondons : si vous vous contentez de deviner le nombre de threads proxy disponibles, vous allez subir des limitations.

Déterminer le nombre de threads proxy ou de connexions à Office 365 que vous pouvez maintenir n’est pas un réglage de détail que vous pouvez vous permettre d’effectuer une fois par an, ou même une fois par trimestre. Le fait est que si vous ne procédez pas à ces ajustements plusieurs fois par jour, vous jouez à la devinette et vous vous contentez d’espérer parvenir à une performance maximale en faisant manuellement une moyenne et en ajustant ponctuellement la performance.

La plupart des organisations ne peuvent pas anticiper le nombre de threads qui provoquera une limitation de la connexion car celui-ci change constamment en fonction du volume de demandes dont Office 365 fait l’objet. Pour faire simple, le moment de la journée, le nombre de migrations que vous exécutez et le nombre d’utilisateurs actifs dans des entités adjacentes pas même détenues par votre organisation peuvent avoir une incidence sur le débit de vos connexions à Office 365. L’article de Veeam indique très justement que si vos connexions sont limitées, la réalisation de vos sauvegardes nécessitera plus de temps.

Le niveau des limites peut varier fortement selon le trafic que Microsoft doit gérer à un instant t. En tant qu’ISV, AvePoint peut allouer dynamiquement des ressources sans intervention de l’utilisateur.

Nos clients ne doivent pas avoir à se soucier des threads proxy ; c’est à l’ordinateur qu’il revient d’identifier les périodes de pointe du trafic. Nous ne nous en remettons pas à de vagues conjectures, et votre organisation ne devrait pas non plus y être contrainte.

4. Veeam déclare : protégez la base de données JET utilisée comme référentiel.

Nous répondons : pourquoi devriez-vous sauvegarder vos sauvegardes ?

L’affirmation de Veeam « Si vous perdez votre base de données JET, vous perdez vos sauvegardes » est étonnante. Un utilisateur ne devrait pas être responsable de la sauvegarde de son système de sauvegarde. Toutes les applications AvePoint s’exécutant dans le cloud d’Azure sont couvertes par les accords de niveau de service d’Azure ; ces applications sont gérées chez AvePoint par une équipe opérationnelle dédiée certifiée ISO 27001:2013. Vous ne devriez pas avoir à utiliser un logiciel supplémentaire pour garantir que vos données soient protégées.

5. Veeam déclare : nous proposons en option une assistance 24h/24, 7j/7. 

Nous répondons : l’assistance 24h/24, 7j/7 est incluse en standard dans toutes nos offres.

Voici un point sur lequel nous sommes en complet accord, c’est pourquoi nos clients peuvent décrocher leur téléphone et nous joindre à toute heure du jour et de la nuit.

6. Veeam déclare : soyez attentifs aux goulots d’étranglement dans votre organisation, Veeam les détectera !

Nous répondons : l’évolutivité est au cœur de tout ce que nous faisons.

Veeam a raison d’affirmer que toute solution de sauvegarde nécessite un suivi de la capacité des machines virtuelles, du débit du réseau et des E/S par seconde prises en charge par le stockage. Nous nous en chargeons pour vous dans le cadre de nos prestations. AvePoint ne conseillerait jamais à ses clients de perdre un temps précieux à tenter d’optimiser eux-mêmes l’exécution de leurs sauvegardes. Il n’est absolument pas nécessaire que vous établissiez des conjectures sur votre infrastructure et que vous tentiez de la gérer vous-même, car AvePoint peut s’en acquitter efficacement de son côté.

7. Veeam déclare : Office 365 ne dispose pas de ressources illimitées.

Nous répondons : nous mettons en œuvre les bonnes pratiques de Microsoft pour éviter les limitations.

L’idée selon laquelle les utilisateurs « peuvent temporairement éliminer certaines des contraintes liées aux limitations de leur entité afin de déplacer des données plus rapidement » ne figure pas dans les bonnes pratiques de Microsoft en matière de gestion des limitations. Même si, dans des situations extrêmes ou si vous soumettez des tickets support, il peut vous arriver d’obtenir une amélioration des ressources disponibles dans votre environnement, la plupart du temps, vous obtiendrez la réponse figurant dans le guide publié par Microsoft : c’est à votre logiciel que revient la charge de répondre aux demandes de limitation.

Le code de l’ISV doit gérer n’importe quelle logique de nouvelle tentative, décorer n’importe quel trafic et présenter clairement les modèles des applications à Microsoft pour éviter les limitations. Cela implique également des synchronisations régulières (telles que les mises à jour bimensuelles d’AvePoint) pour mettre à profit les API les plus récentes publiées par Microsoft pour la gestion d’Office 365.

Un tel processus suppose que l’ISV entretienne une relation solide avec Microsoft.

8. Veeam déclare : testez vos sauvegardes !

Nous répondons : bonne idée. Pourquoi ne pas profiter des tests effectués par tous nos clients ?

L’un des avantages de travailler avec des milliers de clients dans le monde entier est le fait que notre réseau est constamment soumis à des tests. En cas de problèmes liés à des sauvegardes ou des mises à jour, les défauts peuvent être rapidement corrigés pour l’ensemble des parties prenantes grâce à l’intervention rapide de nos équipes R&D dans plus de 12 centres de données dans le monde.

Si vous n’êtes toujours pas certain qu’une offre SaaS est la meilleure solution pour vos sauvegardes Office 365, lisez les rapports des principaux cabinets de conseil détaillant les différences et les avantages des diverses solutions. Et découvrez ce que l’offre Cloud Backup d’AvePoint peut apporter à votre organisation.


Vous aimeriez recevoir d’autres informations pertinentes sur Office 365 ? N’oubliez pas de vous abonner à notre blog !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here